Rouget de Lisle la Nuit du 25 avril 1792 - la Marseillaise

13 - Rouget de Lisle Nuit du 25 avril 1792

Rouget de Lisle la Nuit du 25 avril 1792.

A son arrivée à Strasbourg, Rouget de Lisle est très vite accueilli dans le salon du maire Dietrich, dans lequel se côtoyaient hommes politiques, musiciens renommés, scientifiques et officiers.

Il y rencontre Ignace Pleyel, maître de chapelle de la Cathédrale de Strasbourg et musicien émérite. Ils collaborent à la création de L'Hymne à la Liberté, pour célébrer l'acceptation du premier acte constitutionnel à Strasbourg 1791.

Le 13 janvier 1792, il est promu capitaine.

Quantité

Description

Rouget de Lisle la Nuit du 25 avril 1792 - la Marseillaise

A son arrivée à Strasbourg, Rouget de Lisle est très vite accueilli dans le salon du maire Dietrich, dans lequel se côtoyaient hommes politiques, musiciens renommés, scientifiques et officiers. Il y rencontre Ignace Pleyel, maître de chapelle de la Cathédrale de Strasbourg et musicien émérite. Ils collaborent à la création d'un premier hymne "L'Hymne à la Liberté", pour célébrer l'acceptation du premier acte constitutionnel à Strasbourg (1791). Le 13 janvier 1792, il est promu capitaine.

Suite à la déclaration de guerre, les engagés affluent de toute la France, la ville devient effervescente. Le soir du 25 avril 1792, le maire convie à dîner quelques officiers dont Rouget de Lisle. La conversation s'oriente naturellement vers les préparatifs de la guerre.

A la fin du repas, le maire demande à Rouget de Lisle de "composer un chant hardi qui puisse encourager nos soldats à marcher sur la frontière".

Au cours de la nuit, il compose d'une traite le chant qui plus tard deviendra l'Hymne National.
Après avis de son amis Masclet, il se présente tôt le matin à la porte du maire Dietrich.

Enthousiasmé, le maire convie les même invités que la veille afin de leur présenter le nouvel hymne, accompagné de Madame Dietrich au piano. L'assistance est transportée et acclame l'auteur qui a donné pour titre à son oeuvre le "Chant de Guerre pour l'Armée du Rhin".
L'exécution publique du morceau eu lieu le 29 avril 1792 par les 812 hommes du Bataillon de Rhône et Loire.
Ce chant va devenir celui de la République, celui que l'on entonnera lors des moments critiques des batailles.

Détails du produit
13 - Rouget de Lisle Nuit du 25 avril 1792
5 autres produits dans la même catégorie :

Référence: 12 - Rouget de Lisle deboire avec Napoléon

Déboires avec Bonaparte

Déboires avec Bonaparte Suite à sa démission, et à cause de son caractère entier, Rouget de Lisle va se voir fermer de nombreuses portes et des ennemis acharnés se dresser contre lui.

Détails
En stock

Référence: 13 - Rouget de Lisle ennemis aux frontières

Rouget de Lisle les ennemis aux frontières

Rouget de Lisle  les ennemis aux frontières. La nouvelle affectation de Rouget de Lisle le mène à Strasbourg en avril 1791. La ville est plongée dans un climat d'effervescence dû aux échos de la Révolution à Paris et à la menace du bloc austro-prussien. 

Détails
En stock

Référence: 11 - Rouget de Lisle Carrière Militaire

Rouget de Lisle début de carrière militaire

Rouget de Lisle début de carrière militaire. A l'âge de quinze ans, son père décide d'en faire un officier du Roy. Il entre à l'Ecole Militaire de Paris le 5 mai 1776, après quelques mois de préparation. C'est à cette époque qu'il greffe la particule de Lisle à son nom, l'une des conditions d'entrée à l'Ecole étant d'être noble.

Détails
En stock

Référence: 14 - Rouget de Lisle La Marseillaise

La Marseillaise couplets et refrain

La Marseillaise couplets et refrain Couplet n°1 Allons enfants de la Patrie, Le jour de gloire est arrivé ! Contre nous de la tyrannie, L'étendard sanglant est levé, (bis) Entendez-vous dans les campagnes Mugir ces féroces soldats ? Ils viennent jusque dans vos bras Égorger vos fils, vos compagnes ! Refrain Aux armes, citoyens, Formez vos bataillons,...

Détails
En stock